L’Âme

Avant, il n’y avait rien. Puis le Principe a voulu faire l’expérience de ce qui EST.

Ainsi sont apparues les formes de vie, les animaux sous le règne d’une âme collective, et nous les humains, celui d’une âme individuelle.

L’âme, c’est la partie individualisée du divin en nous. Elle a accès à toute la connaissance, est illimitée, amour infini.

C’est elle qui porte les mémoires de toutes nos vies passées. C’est la raison pour laquelle dans une même famille les gens peuvent être si différents. Chacun porte ses propres mémoires personnelles, auxquelles vont s’ajouter les mémoires familiales. Au moment de notre mort, nous jugeons de notre parcours dans la vie précédente, et nous décidons ce que nous souhaitons améliorer dans la vie prochaine. Il se peut par exemple que nous décidions de manifester plus d’amour, nous serons mis alors en situation de manifester cet amour. Nous pouvons alors nous créer une vie où l’amour sera absent, un père qui nous bat, une mère qui nous abandonne, pour justement allez chercher cet amour en nous et leur pardonner.

Tout cela serait bien sûr plus facile si nous nous rappelions de notre décision, mais nous avons le libre arbitre et c’est à nous seul de décider ce que nous allons faire des situations auxquelles nous serons confrontés.  C’est la raison pour laquelle nous “oublions” Qui nous sommes.

Plus nous nous éloignons du chemin de l’âme, plus nous souffrons. Tous nos concepts, nos idées sur Qui nous sommes, notre fausse personnalité, viennet comme un voile au devant de l’âme et nous coupe de notre connexion avec Elle.

Imaginez un projecteur de cinéma (c’est la lumière, le divin en nous), et que sur la bande du film il y aie toutes nos mémoires, nos croyances, nos blessures, que croyez vous qu’il sera projeté sur l’écran ? Il y aura le scénario imprimé sur la bande du film. C’est à cela que ressemble nos vies. Si nous oublions que nous sommes le projecteur, la lumière, nous allons être plongé dans l’histoire et nous identifier au personnage qui rejoue ses souffrances et propres concepts.

C’est littéralement cela être conscient, c’est savoir que c’est un jeu qui se joue et que c’est par l’acceptation de ce qui apparait, et la prise de responsabilité, que nous pourrons décider d’en changer pour un cercle vertueux.

Quel pouvoir avons nous si nous ne cessons de nous prendre pour la victime des circonstances ? Aucun, nous continuerons à subir encore et encore.

Sitôt que nous reprenons notre pouvoir, c’est à dire la responsabilité de tout ce qui nous arrive, nous pouvons consciemment décider une meilleure avenue.

Notre âme souffre lorsqu’elle ne peut pas faire briller sa propre lumière, c’est pour cette raison que quoi que vous fassiez dans votre vie, si vous n’avez pas cette vision spirituelle, vous ressentirez un manque, un vide. Une partie de vous n’est pas nourrie, choyée, et votre être vous le signale.

Nous avons tous entendu parlé de personnes qui ont tout pour être heureuses et qui ne le sont pas. Et nous savons également que d’autres personnes n’ont rien, et ont ce sourire aux lèvres indéfinissable marquant leur sentiment de plénitude. En voici la raison.

Prendre pleinement conscience que vous êtes l’âme, va vous apporter ce sentiment d’être en connexion avec Tout l’univers. Vous ne vivrez plus de sentiment de solitude, d’abandon, de manque d’amour. Vous ressentirez cet amour dans votre corps et ne serez plus l’esclave de l’attention ou du regard des autres. C’est ce qui vous permettra d’être vous, sans complaisance ni compromis.

Vous cesserez également d’aller mendier cet amour et serez en capacité de le donner, sans attente de le recevoir en retour puisque vous êtes rempli à l’infini de cet amour qui imprègne tout en vous et autour de vous.

Que feriez vous aujourd’hui de votre vie si vous étiez Dieu ? C’est ce que vous êtes ici et maintenant.

Il y a de nombreuses mouvances vous invitant à vous améliorer, à travailler sur vous. Notez si elles tentent d’améliorer votre personnalité ou si elles vous invitent à reconnaitre Qui vous êtes déjà. Les premières ne vont que rajouter une couche aux nombreuses croyances, concepts que nous entretenons déjà. La deuxième, vous rendra libre, sans condition, c’est votre héritage, vous êtes nés ainsi, rien à améliorer, juste le voir.

 

 

Je souhaite recevoir les articles du blog